Deprecated: Non-static method JSite::getMenu() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/ethiop80/public_html/templates/yoo_micasa/warp/systems/joomla/layouts/com_content/article/default.php on line 13

Deprecated: Non-static method JApplication::getMenu() should not be called statically, assuming $this from incompatible context in /home/ethiop80/public_html/includes/application.php on line 536

AXOUM

C’est un roi d’Axoum, le Roi Ezanias, qui a été le premier souverain éthiopien à se convertir, en l’an 330, au christianisme, et à promouvoir la foi orthodoxe. Par conséquent, Axoum est non seulement le lieu où est conservée, près de la Cathédrale Ste Marie de Sion, l’Arche qui témoigne de l’Alliance du peuple d’Israël avec Dieu, mais encore le point à partir duquel le christianisme a rayonné dans le pays entier.

C’est à Axoum aussi qu’ont été taillées et dressées, sans doute au début du premier millénaire, plus d’une cinquantaine de stèles marquant le plus souvent le lieu d’une sépulture. 

Axoum StelesLes plus grandesencore debout sont hautes de près de 25 mètres et pèsent plusieurs centaines de tonnes.Axoum

Mais la plus impressionnante, qui git brisée sur le sol où elle est tombée sans doute lors de son érection, a une longueur de plus de 32 mètres et a dû peser, entière, plus de 500 tonnes.

Et quand on visite, à quatre kilomètres au nord d’Axoum, la carrière d’où ces monstres de granit ont été découpés et taillés, déjà une tâche surhumaine, et que l’on voit le terrain si accidenté et jonchés d’innombrables rochers énormes, il est impossible de concevoir par quelle mécanique ces stèles ont pu être transportées : éléphants, billots de bois et tonnes de graisse résonnent comme autant de balivernes qu’on ne pourrait faire croire même à un enfant.

Par ailleurs, la précision de la taille des pierres, ajustées au millimètre pour constituer les porches et les murs des principaux tombeaux situés sous les plus grandes stèles, est elle aussi stupéfiante. Il en est de même pour le Temple de Yeha, situé à 50 km d’Axoum, qui date peut-être du 8e siècle avant JC, vestige d’une antique civilisation Sabéenne établie de part et d’autre de la mer Rouge, et qui rendait un culte au soleil, à la lune et au dieu Almaquah, comme en témoigne des inscriptions découvertes dans la région.